fbpx

La méthode infaillible pour réussir son Commentaire d'arrêt

+4h de cours vidéo avec un prof de droit

  0  7
Jours
:
 
  0  8
Heures
:
 
  4  0
Minutes
:
 
  2  3
Secondes

You missed out!


🎁 -50% du 2 au 10 octobre 🎁(Code : OCTOBRE à indiquer)

Blog Les études de droit  Quel est le prix de la fac de droit ?

Prix de la fac de droit - aideauxtd.com

Quel est le prix de la fac de droit ?

• Par Laura BRIGUET-LAMARREEn charge de la recherche et de la rédaction des articles sur les études de droit

• Mise à jour : 6 septembre 2022

Selon l’organisation étudiante FAGE (la Fédération des Associations Générales Etudiantes), le coût moyen de la rentrée pour un étudiant non boursier s’élève à 2 392 euros pour la rentrée 2021, soit une augmentation d’environ 31 euros par rapport à la rentrée 2020 💸.

Si vous êtes étudiant en France, vous avez la chance de vivre dans un pays dans lequel le coût des études de droit est très faible. Si vous êtes boursier, vous n’aurez pas à vous acquitter des droits d’inscription à l’université.

En revanche, les études de droit ne sont pas gratuites et nécessitent diverses dépenses obligatoires.

En fonction de votre profil étudiant (non-boursier, vivant loin du logement familial…), le coût de la rentrée à la fac de droit peut vite devenir très élevé.

Alors, combien coûte réellement la fac de droit ? Quelles sont les dépenses obligatoires et celles dont vous pouvez vous passer ?

Pour y voir plus clair, il faut distinguer :

I. Le prix des études universitaires en France

1) Le prix de l’inscription à l’université pour l’année 2021-2022

En formation initiale

Les montants des frais d’inscription universitaires sont fixés chaque année au niveau national et sont notifiés dans un arrêté. En raison de la crise sanitaire, le gouvernement a décidé de geler les frais d'inscription à l'université pour la deuxième année consécutive.

Ces frais varient en fonction du diplôme préparé. Pour l’année universitaire 2021-2022, ils sont de 170 euros pour l’inscription en licence et 243 euros pour l’inscription en master et de 380 euros pour une année de doctorat (pour les étudiants non boursiers).

Attention, si vous êtes étudiant étranger, ces frais d’inscriptions sont beaucoup plus élevés. 

En formation continue

Les frais d’inscription varient fortement selon les universités, en particulier pour les Masters.

Il existe différentes possibilités de financement selon votre situation : financement par le CPF (compte formation), aides financières par Pôle emploi, co-financement via votre employeur ou le Conseil régional…

2) La Contribution de vie étudiante et de campus (CVEC)

Avant l’inscription administrative à la fac de droit, vous devez vous acquitter de la CVEC sur le site cvec.etudiant.gouv.fr.

Il s’agit de la Contribution de vie étudiante et de campus, collectée par les Crous. Cette contribution doit permettre de créer ou de renforcer les différents services universitaires de votre établissement ou de votre académie de référence (accueil, accompagnement social, activités sportives, promotion de la culture…)

Le montant de la CVEC pour la rentrée 2021-2022 est de 92 euros, sauf dans le cas où vous êtes exonéré. 

Quels étudiants bénéficient d’une exonération de la CVEC ?

  • Les boursiers ou bénéficiaires d’une allocation annuelle accordée dans le cadre des aides spécifiques annuelles ;
  • Les étudiants réfugiés ou bénéficiaires de la protection subsidiaire ;
  • Les étudiants enregistrés en qualité de demandeurs d’asile et disposant du droit de se maintenir sur le territoire.

A noter :

  • Les étudiants en formation continue (formation prise en charge par l’employeur ou un organisme collecteur), en contrat de professionnalisation et en échange international ne sont pas concernés par le CVEC.
  • Si vous vous inscrivez dans plusieurs formations pour la même année universitaire, vous ne payez la CVEC qu'une seule fois lors de la première inscription.

3) Le prix de la mutuelle étudiante

Depuis la rentrée 2018-2019, les étudiants sont automatiquement rattachés au régime général de la sécurité sociale (alors qu’auparavant, vous deviez souscrire à un régime spécial étudiant). Toutefois, la Sécurité sociale ne rembourse pas toujours entièrement certains frais de santé et cela peut devenir problématique en cas d’accidents, d’hospitalisation ou de maladie chronique.

Ainsi, pour un remboursement de vos frais de santé à 100%, il peut être judicieux de se tourner vers une mutuelle étudiante.

Le prix d'une mutuelle étudiante varie en fonction de l'assureur et de la qualité de la prestation. Avec un contrat d'entrée de gamme, il faudra compter entre 5 et 10 € par mois.

Il existe des dizaines de complémentaires santé spécialisées pour les étudiants : LMDE, SMENO, SMERRA… Les remboursements varient également selon le type de contrat choisi.

Sachez que si vos parents bénéficient d’une mutuelle, vous pouvez y être rattaché et bénéficier des mêmes prestations sans avoir besoin de recourir à une mutuelle étudiante. 

Et enfin, si votre budget ne vous permet pas la souscription d’une complémentaire santé, il existe plusieurs aides :

  • La Complémentaire santé solidaire (CSS), sous conditions de ressources ;
  • Les aides diverses proposées par les collectivités, régions et départements. 

4) Le prix du logement étudiant

Si vous ne pouvez pas vivre chez vos parents pendant vos études, le coût du logement va faire monter la facture !

Selon l’observatoire de la vie étudiante, le budget logement occupe le plus gros poste de dépense chez les étudiants : 388 euros par mois en moyenne une fois les aides déduites (avec de très grosses disparités selon les régions).

Chambre chez l’habitant, studio meublé, colocation, résidence universitaire du CROUS ou chambre étudiante en résidences privées… Il existe de nombreuses options pour se loger lorsqu’on fait ses études avec des tarifs tout aussi variables.

En fonction de votre situation et de vos ressources, vous pouvez recourir à des aides pour réduire le prix de votre logement étudiant :

  •  La garantie Visale (Visa pour le logement et l’emploi) : c’est une caution locative accordée par Action Logement qui garantit le paiement du loyer et des charges locatives à votre propriétaire dans le cas où vous ne seriez pas en mesure de payer. La garantie Visale vous permet ainsi de renforcer votre dossier lors de votre recherche de logement étudiant. 
  • L’avance Loca-Pass étudiant : cette aide prend la forme d’un prêt qui est accordé par Action Logement à un locataire, afin de financer le dépôt de garantie qui est, dans la plupart du temps, exigé par votre bailleur. 
  • L’aide personnalisée au logement (APL) : cette aide est versée aux étudiants occupant un logement dont le propriétaire a signé une convention avec l’État (résidence CROUS, HLM, foyer, de certains logements privés…) ; 
  • L’allocation de logement à caractère social (ALS) : cette aide au logement concerne les étudiants logés dans le parc locatif privé.

 Renseignez-vous sur les différentes conditions d’éligibilités ! 

5) Le coût de la vie étudiante 

En plus des frais de logement s’ajoutent inévitablement tous les frais de la vie courante : téléphone, électricité, internet, assurance, alimentation, vêtement…

Selon une étude de l’Observatoire de la vie étudiante, l’alimentation et les dépenses de vie quotidienne représentent le deuxième poste de dépense après le logement (170 euros par mois), suivi des frais liés au logement, comme l’électricité ou l’eau (96 euros), des loisirs (72 euros) et des transports (68 euros).

Source : Observatoire de la vie étudiante, enquête réalisée auprès de 245 000 étudiants entre le 12 mars et le 25 mai 2020.

II. Les frais spécifiques de la Fac de droit

1) Le prix des codes et des manuels juridiques 

En entrant à la fac de droit, vous allez devoir vous procurer de nombreux livres, tout au long de vos études.

Les Codes

Vous allez avoir besoin d’un code pour réviser vos cours, pour préparer vos TD, pour vous entraîner avant les examens, pour passer vos partiels… En bref, c’est un recueil de textes de lois et de jurisprudence indispensable et souvent obligatoire qui va devenir votre outil de travail pour les cinq prochaines années (au moins !).

Le Code à acheter dépend de votre programme et des matières enseignées. Par exemple, en première année de droit, il s’agit du Code civil. En deuxième année de droit, il peut s’agir par du Code de commerce. En troisième année de licence, le Code de procédure civile ou le Code du travail etc....

Deux types d’éditions co-existent sur le marché : le Code civil classique rouge des éditions Dalloz ou bien le Code civil plus coloré des éditions LexisNexis. Sur le fond, aucune différence puisque les textes de lois sont les mêmes. Sur la forme, la présentation de la jurisprudence prend des formes différentes. A vous de voir avec quelle édition vous êtes le plus à l’aise !

Vous pouvez trouver des Codes à 20 euros pour certaines matières juridiques. Un bon choix comparé à d’autres éditions dont le prix peut grimper jusqu’à 70 euros

Un manuel de méthodologie juridique 

Pour chaque matière fondamentale, vous aurez une dizaine de séances de travaux dirigés au cours desquelles un chargé d’enseignement corrige les exercices juridiques que vous avez à réaliser chaque semaine : analyse et le résumé de documents juridiques (de la « doctrine »), réalisation de Fiches d’arrêt, réalisation de Commentaires d’arrêt, de Cas pratiques ou de Dissertations…

Un manuel de méthodologie vous aidera à connaître, puis maîtriser les différents exercices de méthodologie juridique.

En la matière, les prix varient fortement selon les éditions et les auteurs ! Vous pouvez compter entre 15 euros et 50 euros.

Une autre option si vous avez un budget serré est de vous procurer un manuel de méthodologie en ligne. Pour moins de 10 euros, vous aurez accès à un manuel de méthodologie complet et fiable, avec de nombreux conseils que vous ne trouverez pas dans les manuels de méthodologie classiques.

Un dictionnaire du vocabulaire juridique

Pour chaque matière de droit enseignée, vous aurez à comprendre et apprendre de nombreuses définitions juridiques.

Généralement, il est obligatoire en première année pour le Droit constitutionnel et facultatif pour la matière de Droit civil (mais cela dépend des universités).

Encore une fois, les prix varient fortement : vous pouvez trouver des dictionnaires à partir d’une dizaine d’euros d’occasion, jusqu’à 50 euros pour certaines éditions.

Des manuels de cours de droit

Certains professeurs de droit insistent (lourdement) pour que vous vous procuriez leur manuel de cours qu’ils ont eux-mêmes rédigés.

Même si le coût peut être important, ces manuels suivent généralement la trame du cours magistral et constituent ainsi un bon outil pour vos révisions.

 Vous pouvez également vous procurer des fiches de révision en droit prêtes à l’emploi et synthétisant l’ensemble de la matière pour moins de vingt euros.

Quoi qu’il en soit, pour l’ensemble des codes, livres et manuels, l’idéal est de les emprunter d’abord à la bibliothèque universitaire avant de passer à la caisse.

Les étudiants en droit valident leur première année avec L'Académie L1

Toutes les matières fondamentales et la méthodologie juridique de la L1 en cours vidéos (+100h), +80 annales corrigées, toutes les fiches de révision, des centaines de questions de quiz ... et un soutien personnalisé, pour vous aider dans la préparation de vos TD ou avant vos partiels comme vous ne le trouverez nulle part ailleurs !

Matière de L1 droit en vidéo - aideauxtd.com

2) Le prix des fournitures à la fac de droit

Vous entrez à la fac de droit et vous ne savez pas quoi acheter ?

Si vous ne prenez pas vos cours à la main, vous allez devoir vous procurer un ordinateur et tout le pack qui va avec : une sacoche pour pouvoir le transporter, un outil de traitement de texte (il existe des versions open source gratuites) ainsi qu’un disque dur externe pour sauvegarder vos prises de notes.

Un conseil, ne lésinez pas sur la qualité du matériel ! Votre ordinateur sera votre principal outil de travail pendant de nombreuses années, il est important de choisir un modèle avec une bonne batterie.

De nombreux sites proposent des modèles reconditionnés à des prix moins élevés que si vous achetiez neuf. Sachez aussi qu’en tant qu’étudiant, vous bénéficiez la plupart du temps de réduction sur l’achat de votre ordinateur (notamment pour les Mac).

Enfin, pour organiser vos révisions et ficher vos cours, sachez que les surligneurs et stylos de couleurs seront vos amis ! Vous aurez également besoin de fiches bristols, de classeurs et de pochettes.

N’hésitez pas à faire un tour sur Le bon coin ou Vinted, certains étudiants revendent du matériel quasi neuf à des prix très intéressants.

3) Le prix des prépa et des profs de droit particuliers

Je ne vous apprends rien : les études de droit sont difficiles. Pour rester dans la course, certains étudiants vont être tentés de choisir un prof particulier ou de suivre des cours en prépa de droit.

Les cours particuliers et les prépa juridiques peuvent vous aider pour :

  • Progresser sur la méthodologie des exercices juridique avant les partiels
  • Obtenir de l’aide pour faire les devoirs à rendre en TD pour obtenir de bonnes notes
  • Se mettre à jour sur certains points de vos cours de droit
  • Apprendre à rédiger des fiches de droit correctement

En revanche, ces « aides » pour réussir vos études de droit représentent généralement un coût très important.

Le prix d’un prof de droit particulier

Comptez entre 30 et 80 euros de l’heure pour un prof de droit particulier, selon son niveau de diplôme, son expérience, le nombre d’heures engagées, etc.

Quelques conseils si vous souhaitez prendre des cours particuliers avec un prof de droit :

  • Vous devez impérativement être certain à 100% que la personne en question est douée dans sa manière d’expliquer et d’enseigner : a-t-elle des années d’expérience ? Quels sont ses diplômes ? A-t-elle un blog où une chaine YouTube ou vous pouvez vous faire un avis sur son travail ?
  • Le temps à vous déplacer est du temps perdu. Si vous payez plus de 50 euros de l’heure, vous pouvez négocier avec le prof que vous choisissez pour ne pas vous déplacer.
  • Sachez que si vous êtes prêts à prendre un forfait avec plusieurs heures, vous pouvez légitimement demander la gratuité du premier cours pour vous faire un avis. Si l’enseignant refuse (c’est son droit), vous pouvez alors poursuivre vos recherches.

Le prix d’une prépa de droit

Concernant les prépa de droit, il en existe deux types :

Les prépa de droit de « soutien »

Pour mettre toutes les chances de votre côté, vous pouvez suivre des cours supplémentaires dans une prépa de droit privée. Ces écoles vous préparent tout le long de vos études de droit pour réussir vos partiels (cours hebdomadaires, examens blancs, sessions de révision…).

Attention ! Leur prix est très élevé et varie selon le nombre de modules / la formule choisie. En la matière, le prix peut atteindre plusieurs milliers d’euros. 

Les prépa de droit pour préparer le concours de l’école d’avocat ou les concours de la fonction publique (ENM, greffier…)

Si vous prévoyez de passer l’examen d’accès au CRFPA pour devenir avocat, vous serez dans l’obligation de vous inscrire dans un IEJ (Institut d’Etudes Judiciaires) pour préparer les épreuves écrites et orales.

Pour l’IEJ, vous devez vous acquitter des droits d’inscriptions d’environ 150 euros.

De nombreux étudiants font le choix de se tourner en plus vers des prépa privées pour préparer l’examen d’entrée au CRFPA. Généralement plus intensives et avec un taux de réussite au concours supérieur aux IEJ, leur prix est également plus élevé. Il faut prévoir de débourser entre 1 000 euros et 4 000 euros selon la formule.

Conclusion


Pour récapituler, quel est le prix de la fac de droit ? Vous allez devoir vous acquitter de nombreux frais, obligatoires ou facultatifs, en fonction de votre situation :

 

  1. Le prix de l’inscription à l’université : entre 0 € et 240 €
  2. La contribution de la vie étudiante : 92 €
  3. Une mutuelle étudiante : à partir de 5€ par mois
  4. Le prix du logement étudiant : 388 € par mois en moyenne
  5. Le coût de la vie étudiante : 310 € par mois en moyenne
  6. Le prix des livres et manuels de droit : entre 10 € et 70 € par ouvrage
  7. Le prix des fournitures de droit : à partir de 300 € pour un ordinateur 
  8. Le prix des prépa et des profs de droit particuliers : à partir de 30 € par heure de cours jusqu’à plusieurs milliers d’euros pour les prépas à l’année

Et si votre budget vous paraît trop serré, sachez qu’il est tout à fait possible d’exercer en parallèle de ses études de droit un job étudiant ou un emploi saisonnier pendant les vacances d’été sur lequel vous pouvez capitaliser pour mieux vous « vendre », lors d’un entretien pour un Master en droit ou un stage juridique.


Le prix des études de droit en image

Rejoins-nous sur notre compte Instagram !

Autres articles dans la catégorie Les études de droit

Ajoutez un commentaire

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>