Selon une étude de l’observatoire de la vie étudiante, 40 % des étudiants exercent une activité rémunérée (hors stage) pendant leur année universitaire.

Garde d’enfant, livraison, hôtellerie, conciergerie, animation, vente en magasin… Si la plupart des « petits boulots » ou des jobs d’été prisés par les étudiants permettent de payer le logement, d’arrondir les fins de mois ou d’assurer une indépendance financière, ils sont généralement très éloignés du domaine juridique ou des d’études du droit.  

En effet, seulement 8% des étudiants salariés exercent une activité liée à leurs études !

Pourtant, vous allez voir qu’il est tout à fait possible d’exercer en parallèle de ses études de droit un job étudiant ou un emploi saisonnier pendant les vacances d’été sur lequel vous pouvez capitaliser pour mieux vous « vendre », lors d’un entretien pour un Master en droit ou un stage juridique.

Voici une sélection de 5 jobs étudiants qui vous permettront de booster votre CV tout en vous laissant du temps pour réviser.

C’est parti !

Job étudiant #1 : Hôte ou hôtesse d’accueil dans un cabinet d’avocat 

On ne va pas se mentir, il vous sera très difficile, voire impossible de décrocher un job ou un emploi à temps partiel dans un cabinet d’avocat (à moins d’avoir un piston solide).

Même les stagiaires sont généralement recrutés à partir du niveau Master 1, dans le cadre du CRFPA (même s’il n’est pas impossible de réaliser des stages non rémunérés de courte durée chez un avocat en première année de droit, en deuxième année de droit ou en troisième année de droit).

Toutefois, vous pouvez contourner ces barrières d’entrées en postulant via l’intermédiaire d’agences spécialisées dans les métiers de l’accueil et de l’évènementiel.

Petite précision avant de poursuivre votre lecture : dans l’imaginaire collectif, ce type d’emploi est souvent réservé à la gent féminine, mais sachez que ces agences recrutent également des hommes !

Lorsque vous déposez votre CV dans ces agences, vous indiquez vos disponibilités et vous attendez ensuite des propositions de missions, qui sont de durées et de contrats de travail variables (une journée à plusieurs semaines/mois, en Interim, en CDD ou en CDI).

Vous pouvez effectuer des missions d’accueil physique ou téléphonique en entreprise ou lors d’évènements exceptionnels, tels que des congrès, des salons ou des séminaires.

Vous n’aurez pas forcément la main sur toutes les missions que vous allez réaliser, mais vous pouvez préciser lors de votre entretien votre souhait d’être présent sur des missions se déroulant dans un univers juridique. Par exemple, vous pourrez vous retrouver aux « premières loges », à l’accueil téléphonique d’un cabinet d’avocat ou à l’accueil d’un salon consacré aux métiers du droit.

Quelles compétences à mettre en avant sur le CV ?

En travaillant à l’accueil d’une société ou d’un évènement juridique, vous pourrez découvrir l’environnement dans lequel vous souhaitez travailler plus tard et si vous êtes malin, vous pourrez créer des contacts utiles à votre future carrière !

En plus, vous pouvez mettre en avant votre excellente présentation et élocution, votre sens de l’accueil et éventuellement une bonne maîtrise des langues étrangères.  

Où postuler ?

Dans les agences d’intérim spécialisées dans les métiers de l’accueil telles que : Alyzée hotesses, agence Trinity, Mahola Hotesse… Certaines sont généralistes, d’autres sont spécialisées par région ou par secteur d’activité… Il en existe des centaines !

Un conseil : faites toutefois attention à bien vérifier les références de l’agence dans laquelle vous postulez avant de vous rendre à un entretien.

Pour l’anecdote, Raphaël (le fondateur de ce site), lorsqu’il effectuait son contrat d’apprentissage en Master 2 dans un grand cabinet d’avocat parisien, a eu l’occasion de travailler avec deux stagiaires qui avaient obtenu leurs stages dans le cabinet de cette manière. Ils avaient réussi à « passer leur CV » alors qu’ils s’occupaient du standard téléphonique en « job étudiant ».

Job étudiant #2 : Téléconseiller dans un service réclamation

Aux premiers abords, le téléservice peut paraitre très éloigné du droit. En la matière, tout dépend du service et de la structure dans laquelle vous postulez.

Vous pouvez être amené à travailler dans un service commercial. Votre job consistera alors à appeler toute la journée des clients potentiels pour leur pousser une offre ou un service et… à trouver des stratégies pour éviter qu’ils vous raccrochent au nez ! Vous allez acquérir de solides compétences en matière de vente, mais il sera difficile de faire le parallèle avec vos études de droit.

L’autre option, plus maligne, consiste à postuler dans le service réclamation d’une entreprise (une banque, une assurance, une mutuelle…).

Encore mieux, si vous le pouvez, est de décrocher un emploi dans le service clientèle d’une association de défense des consommateurs, telle que UFC Que Choisir.

Quelles compétences à mettre en avant sur le CV ?

Vous allez devoir faire preuve de sang-froid avec des consommateurs mécontents, mais vous serez également très souvent amené à traiter des demandes d’un point de vue du droit, à expliquer des procédures, à rédiger des notes à destination des services juridiques et à trouver des solutions pour résoudre un problème (et finalement, c’est ce qu’on vous demande en droit !).

Vous pouvez également faire le parallèle avec des matières telles que le droit de la consommation ou le droit des contrats.

Où postuler ?

  • Sur des sites généralistes : Indeed, Welcome to the jungle, Pole emploi…
  • Directement sur les sites d’entreprise, catégories Carrières ou Recrutement

Hidden Content

Job étudiant #3 : Conseiller d’accueil dans une banque, une assurance, une administration publique

La plupart des banques et assurances recrutent des étudiants pendant l’été, mais il est également possible de trouver des temps partiels durant l’année.

Le job de conseiller d’accueil consiste à accueillir et renseigner les clients/les assurés qui se présentent à l’accueil d’une banque, d’une assurance ou d’une administration.

Vous effectuez ainsi la réponse de premier niveau en donnant toutes les informations utiles à vos interlocuteurs sur les démarches administratives ou financières.

Vos connaissances en droit sont un atout par rapport à d’autres candidats. Servez-vous en ! Si vous vous débrouillez bien, vous pourrez monter en compétences, effectuer certaines tâches qui ont un rapport direct avec le droit et évoluer vers un poste d’assistant juridique.

Quelles compétences à mettre en avant sur le CV ?

Au-delà des compétences professionnelles que vous allez acquérir (sens de l’accueil, bonne présentation, rigueur…), vous pouvez mettre en parallèle cette expérience avec de nombreuses spécialités en droit selon le type de structure dans laquelle vous allez travailler : droit des finances, droit des contrats, droit des assurances, droit administratif, droit de la sécurité sociale…

Par ailleurs, un candidat qui connaît déjà les « codes » de l’administration publique ou d’un grand groupe est toujours apprécié par les recruteurs.

Où postuler ?

  • Sur des sites généralistes ou des sites spécialisés de recherche d’emploi
  • Directement sur les sites d’entreprises privées, catégories Carrières ou Recrutement
  • Sur les sites des administrations : Crous, mairie, collectivité, caisse de retraite, ambassade, Carsat, Ursaff…

Job étudiant #4 : Rédacteur web spécialisé dans le contenu juridique

Si vous aimez écrire, vous pouvez travailler « à la carte » en vendant votre plume !

De nombreuses plateformes en ligne pourront vous mettre en relation avec des entreprises qui ont besoin de rédacteurs sur des thèmes divers et pour des supports variés : communiqués de presse, brochures d’entreprise, fiche produit, textes pour les réseaux sociaux…

L’idéal, si vous le pouvez, est de vous spécialiser dans le rédactionnel juridique, en choisissant vos missions en fonction du type d’entreprise (cabinet notarial, légal Tech, administration…) ou du type de textes à rédiger (procédures, procès-verbaux, contrats…).

Par ailleurs, si vous avez la chance d’être doué dans une langue étrangère, ou encore mieux, d’être bilingue, vous pouvez facilement vendre vos compétences en tant que rédacteur-traducteur.

Dans la même logique, vous pouvez vous inscrire sur des plateformes qui vous mettront en relation avec des entreprises qui ont besoin de traduire divers textes, qui peuvent être à visée juridique : site internet d’un cabinet d’avocat, articles sur des notions de droit, mode d’emploi, mentions légales … Plus la langue parlée sera « rare », plus vous pourrez fixer des prix élevés.

Sachez toutefois que si vos missions sont régulières, vous devrez cumuler le statut d’étudiant à celui d’autoentrepreneur afin de déclarer vos revenus.

Quelles compétences à mettre en avant sur le CV ?

Vous pouvez mettre en avant votre excellent rédactionnel, vos connaissances pointues de l’univers juridique dans lequel vous avez été amené à rédiger ainsi que votre capacité à vous adapter à différents univers.

Où postuler ?

Sur les plateformes spécialisées dans la prestation de service : Fiverr, 5euros, Malt, Upwork…

Job étudiant #5 : Prof particulier

Mathématiques, langue étrangère, français, informatique… Si vous êtes étudiant en licence de droit, vous êtes normalement en mesure de donner des cours particuliers dans une matière qui est enseignée au collège ou au lycée. 

Et si vous êtes en Master de droit, c’est un job parfait pour l’étudiant en droit que vous êtes ! Vous avez la possibilité de donner des cours de méthodologie, de corriger des copies ou d’aider à la préparation des TD d’élèves inscrits première année ou deuxième année de droit.

Selon la matière enseignée et votre niveau d’expertise, vous pouvez facturer entre 15€ et 50€ de l’heure.

Quelles compétences à mettre en avant sur le CV ?

Avoir des connaissances ne suffit pas pour être un bon enseignant ! Vous allez devoir faire preuve de pédagogie pour transmettre ces connaissances à un élève qui placera beaucoup d’espoir en vous. La pédagogie est une qualité rare et sera fortement appréciée d’un recruteur.

Et si vous enseignez le droit, cela montrera que vous êtes un étudiant passionné, qui ne s’est pas retrouvé sur les bancs de la fac de droit « par hasard ».

Où postuler ?

Le plus simple est de s’inscrire sur des plateformes en ligne telles que Superprof ou Mymentor pour fixer vos prix et trouver vos premiers élèves.

L’autre solution « à l’ancienne » consiste à déposer des petites annonces dans les commerces près de chez vous ou dans votre hall d’immeuble.

Conclusion

Enfin, vous pouvez également essayer de décrocher un job étudiant dans un tribunal. Les offres d’emploi sont plus rares, mais certains étudiants en droit arrivent à décrocher un job d’été en tant qu’assistant juridique dans les tribunaux ou les cours administratives

Maintenant que vous avez les pistes pour commencer votre recherche d’emploi étudiant, il ne vous reste plus qu’à consulter les offres d’emploi, peaufiner votre CV et rédiger une belle lettre de motivation montrant que vous êtes le candidat idéal pour un job étudiant dans le domaine juridique !

Gardez en tête qu’un emploi étudiant, même est éloigné du métier de vos rêves, vous permettra d’acquérir des compétences et de l’expérience professionnelle utiles à votre insertion professionnelle. Sachez aussi qu’un job étudiant permet le cas échéant de toucher les allocations chômage sous certaines conditions.

Les recruteurs ont tous en tête qu’un étudiant qui travaille à côté de ses études de droit doit faire preuve de deux fois plus de motivation et d’organisation par rapport à un étudiant qui a la chance de pouvoir se consacrer à 100% à ses études.

Un conseil, essayez de ne pas dépasser plus de 15h d’activité salariée par semaine dans votre emploi du temps. Au-delà, vous risquez non seulement de perdre votre bourse, mais également de vous sentir dépassé par le nombre d’heures de travail.

Et enfin, nous ne pouvons que vous conseiller de laisser une bonne impression à toutes les personnes avec qui vous allez travailler, employeurs et collègues. Vous ne le savez peut-être pas encore, mais vous pourrez être amené à les recontacter lorsque vous chercherez un stage ou votre premier emploi. C’est ce qu’on appelle le réseau professionnel ! 😊

Les données statistiques sont issues de l’Observatoire de la vie étudiante.

Pour les flemmards : 5 jobs pour étudiants en droit en VIDEO

Poursuivez votre lecture avec les articles suivants :

Lire plus
La première année de droit est-elle difficile? Explications et conseils

Lire plus
Réussir les rattrapages en Fac de droit : 6 étapes efficaces

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec

  1. Votre sujet traite vraiment d’une super idée!
    En effet pourquoi ne pas profiter de l’obligation d’exercer ces petits jobs pour accroitre ses connaissances?…

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}