fbpx

La méthode infaillible pour réussir son Commentaire d'arrêt

+4h de cours vidéo avec un prof de droit

  0  7
Jours
:
 
  0  8
Heures
:
 
  4  0
Minutes
:
 
  2  3
Secondes

You missed out!


🎁 -50% du 2 au 10 octobre 🎁(Code : OCTOBRE à indiquer)

Blog Les études de droit  Réussir les rattrapages en Fac de droit : 6 étapes efficaces

Réussir ses rattrapages en droit

Réussir les rattrapages en Fac de droit : 6 étapes efficaces

• Par Raphaël BRIGUET-LAMARREEnseignant, diplômé de l'école de formation du barreau de Paris (CAPA), Master 2 DPRT (Paris II)

• Mise à jour : 26 juillet 2022

Vous venez d’apprendre avec tristesse (et énervement) que vous êtes bon pour passer par la case « rattrapages » ? Vous êtes peut-être déçu, abasourdi ou énervé par vos résultats et ce n’est sûrement pas la fin de semestre que vous aviez imaginé. D’autant plus, si vous pensiez que les partiels s’étaient bien passés…

Mais rassurez-vous, que vous soyez en première année, en deuxième année, en troisième année ou même en master, de nombreux étudiants en droit sont dans cette situation chaque année et, parmi eux, nombreux sont ceux qui réussissent à valider leur année !

Dans cet article, je vais vous donner une méthode simple et efficace en 6 étapes pour réussir vos rattrapages en fac de droit. Vous saurez donc exactement comment vous y prendre pour réussir vos partiels de rattrapages (même si vous avez plusieurs matières à repasser).

Et, en bonus, je vous donnerai à la fin de l’article 3 conseils pour réussir cette session de la seconde chance.

C’est parti !

Étape 1 : Rester motivé et trouver une motivation

Parlons franchement.

Êtes-vous vraiment prêt à prendre du temps sur vos précieuses vacances pour travailler et réussir vos rattrapages ?…

Cette question n’est pas anodine, car sans motivation il y a peu de chances que vous puissiez réussir votre session de rattrapage.

Comme dans le sport, si vous n’avez aucune envie de courir, ne vous lancez pas dans un marathon.

Évidemment, ne pas valider son année peut faire naître un sentiment de découragement et provoquer une remise en question surtout lorsqu’on pensait avoir suffisamment révisé. Rassurez-vous ce sentiment est normal ! Passer par la « deuxième session » n’empêche pas ni de valider son année ni de faire de belles études et par la suite une belle carrière de juriste !

La bonne nouvelle c’est qu’il existe un moyen simple de se motiver.

Vous devez tout simplement vous rappeler (ou découvrir) votre objectif à long terme.

Cet objectif est la réponse à la question : pourquoi faites-vous des études de droit et quel est votre projet professionnel ?

Des objectifs clairs vous aident à visualiser ce que vous souhaitez et vous stimulent en vous donnant envie de l’obtenir.

La fixation, la clarification ou la découverte de cet objectif est le moyen le plus efficace de vous motiver à travailler.

Il peut s’agir d’exercer un métier qui rapporte de l’argent, de devenir le nouveau ténor du barreau, de faire de la politique, d’accomplir quelque chose qui vous rend fier…

Bref, clarifiez vos objectifs et faites de cet objectif une priorité dans votre vie.  N’oubliez pas que le but de la session de rattrapage est justement de permettre aux étudiants motivés de rester dans la course.

Et, franchement, est-ce que ça ne vaut pas le coup de travailler un peu l’été pour éviter de se refaire une année universitaire ?…

Maintenant que j’ai avec moi les étudiants motivés, nous avons fait le plus dur, nous pouvons passer à l’étape n°2 !

Étape 2 : Faire le bilan de ses forces et – surtout – de ses faiblesses

Parlons à nouveau franchement.

Si vous n’avez pas validé votre semestre, c’est qu’il y a un problème quelque part.

Pourquoi n’avez-vous pas réussi à valider vos partiels ?

  • Est-ce un manque de travail et de régularité ?
  • Est-ce un problème de méthodologie juridique ?
  • Est-ce parce que vous avez fait des impasses sur certaines matières ?
  • Est-ce en raison de révisions insuffisantes ?
  • Est-ce en raison de problèmes d’orthographe ou de syntaxe ?
  • Les mauvais résultats concernent le premier semestre ou le deuxième semestre ?

Le but, en identifiant vos faiblesses posément, est de trouver des solutions pour y remédier.

Comme me répétait ma mère quand j’étais enfant : tous les problèmes ont une solution !

Mais attention, chaque étudiant est différent et tous ne doivent pas travailler les mêmes aspects.

Par exemple, un étudiant qui a beaucoup révisé et connaissait son cours, mais peine à dépasser la moyenne doit impérativement travailler sa méthodologie juridique. À l’inverse, pour l’étudiant qui obtient de très bonnes notes uniquement dans les matières qu’il a révisées, le problème vient vraisemblablement d’un problème d’organisation ou d’un manque de volonté. Il lui faudra donc trouver des méthodes d’organisation ou de motivation pour ne faire aucune impasse.

Les étudiants en droit valident leur première année avec L'Académie L1

Toutes les matières fondamentales et la méthodologie juridique de la L1 en cours vidéos (+100h), +80 annales corrigées, toutes les fiches de révision, des centaines de questions de quiz ... et un soutien personnalisé, pour vous aider dans la préparation de vos TD ou avant vos partiels comme vous ne le trouverez nulle part ailleurs !

Matière de L1 droit en vidéo - aideauxtd.com

Étape 3 : Constater l’ampleur des dégâts (nombre de matières à repasser) pour vous organiser

Les amis… Avant même d’établir votre programme de révision, vous devez constater l’ampleur des dégâts !

En fac de droit, toutes les universités proposent des rattrapages mais les règles de « validation » des matières varient selon les différentes facs de droit.

Combien de matières avez-vous à repasser ? Avez-vous des matières fondamentales (majeures) ou des matières complémentaires (mineures) ? Comment se passent les rattrapages dans votre fac de droit ? Est-ce que les matières sont orales ou écrites ? Quelle est la forme de l’examen ?

Identifier tous ces points vous permettra d’y voir plus clair, d’estimer la charge de travail et d’organiser vos révisions en conséquence.  

Par exemple, pour la forme de l’examen, si votre partiel dans telle matière de droit civil était un cas pratique mais qu’au rattrapage l’exercice du commentaire d’arrêt est systématiquement donné, l’entrainement au commentaire d’arrêt doit être prioritaire. De même, on ne se prépare pas de la même manière pour des examens oraux ou écrits. Intéressez-vous donc aux modalités de contrôle des connaissances.

Étape 4 : Faire son calendrier de révision

Nous avançons tranquillement vers votre rédemption juridique !

Procurez-vous maintenant un ou des calendriers soit sous forme papier (ce que je conseille) soit au format Excel par exemple.

« Pourquoi ?… » se demandent les plus curieux d’entre vous.

Vous devez visualiser le chemin et les différentes étapes qui vous conduiront au point d’arrivée final, c’est-à-dire à la validation de votre année.

En d’autres termes, la tenue d’un calendrier permet aux étudiants d’avoir une vision d’ensemble de la gestion de leur temps pour ne pas être dépassés.

Vous devez remplir cet emploi du temps de plusieurs activités :

  • Les phases de révision et/ou de fichage si vous n’avez pas de fiches ;
  • Les phases d’entrainement dans les conditions réelles de l’examen. Pour les matières fondamentales, l’idéal est de réaliser au moins deux entrainements dans les conditions réelles de l’examen et d’obtenir une correction pour comprendre vos erreurs.

Vous devez respecter deux règles importantes. D’abord, ce planning doit être affiché à un endroit visible lorsque vous travaillez. Ensuite, ne surestimez pas votre capacité à travailler ! Vous aurez nécessairement des évènements imprévus et des envies de repos pendant les vacances, le but n’est pas de travailler comme un fou furieux mais simplement d’en faire un petit peu chaque jour. Rien ne sert de courir, il faut partir à point comme disait l’autre dans sa fable ! En d’autres termes, soyez régulier.

Étape 5 : Choisir son support de révision

D’après mon expérience d’ancien étudiant et de chargé d’enseignement, vous avez trois possibilités d’apprendre vos cours.

La première possibilité est de réviser sans faire de fiches directement sur vos cours magistraux ou sur vos manuels de plusieurs centaines de pages. Le but est d’utiliser sa mémoire en lisant leur cours plusieurs fois à échéances régulières.

Je déconseille cette méthode aux étudiants qui ne sont pas réguliers ou qui n’ont pas une excellente mémoire.

La deuxième possibilité est de ficher vous-mêmes vos cours ce qui vous permet, dans une certaine mesure, de mieux comprendre la matière. Toutefois, à supposer qu’ils aient le temps de tout ficher, les étudiants commettent trop souvent l’erreur de mal ficher leurs cours (éléments importants non retranscrits, fiches trop courtes ou trop longues…).

Enfin, la troisième possibilité, que je conseille, est de vous procurer des fiches de révisions fiables que vous complétez le cas échéant par certains éléments de votre cours magistral.

L’avantage de cette technique pour les étudiants ayant tendance à apprendre lentement est que vous gagnez un temps considérable. Vous pouvez utiliser ce temps gagné pour apprendre le cours et faire des entrainements en vue des partiels de rattrapage.

Mais attention, ces fiches doivent remplir plusieurs critères :

  • Elles doivent être concises ;
  • Elles doivent être claires et lisibles pour faciliter la mémorisation ;
  • Elles doivent mettre l’accent sur les thèmes importants et ne surtout pas détailler les thèmes moins importants ;
  • Elles doivent être fiables. Vous devez impérativement vous renseigner sur l’auteur des Fiches et sur ses diplômes : est-il avocat, maître de conférences, professeur ?

Vous pouvez retrouver mes fiches de révision en cliquant ici (le sommaire de chaque matière et un extrait des fiches sont disponibles sur chaque page de présentation).

Étape 6 : Se mettre au travail !

Et maintenant au boulot !

Ne remettez pas à plus tard ce que vous pouvez faire dès maintenant ! Dès la fin de cet article, commencez à accomplir chaque étape.

Bonus : 3 conseils pour réussir ses rattrapages

Pour finir, j’aimerais vous donner les conseils suivants :

1. Ne sous-estimez pas l’importance de la motivation et de la visualisation positive

Visualisation rattrapages succès droit

Pourquoi croyez-vous que tous les grands sportifs (Conor MC GREGOR, Mohamed ALI…) et les grands entrepreneurs à succès (Elon MUSK, Jeff BEZOS…) pratiquent autant la visualisation ?

J’ai réussi l’examen du CRFPA en me répétant tous les matins et tous les soirs que j’étais convaincu que j’allais réussir, en visualisant et en ressentant ma réussite.

Faites la même chose, visualisez votre admission !

2. Soyez régulier

Toutes les personnes qui accomplissent leurs objectifs ont en commun une qualité : la régularité. Vous devez faire de votre objectif une priorité.

La régularité est le chemin vers le succès c’est-à-dire l’obtention de la licence de droit.

3. Entrainez-vous dans les conditions réelles de l’examen

Si je pouvais revenir dans le passé et parler au « moi » d’il y a une dizaine d’années, je lui dirais : « entraine-toi dans les conditions réelles de l’examen, et essaye de comprendre tes erreurs avec un professeur pour t’améliorer, abruti ! ».

Si je peux vous aider à ne pas être aussi bête que je l’ai été au début de mes études supérieures…

Enfin, ne vous mettez pas la pression, le but n’est pas de devenir le nouveau major de promo de votre Fac de droit… mais simplement d’obtenir la moyenne dans toutes les matières.

C’est tout pour cet article, j’espère qu’il vous a plu ! Si c’est le cas, n’hésitez pas à me le dire en commentaires.

Et surtout, un énorme M….. à vous !

Raphaël

Autres articles dans la catégorie Les études de droit

Ajoutez un commentaire

  • Je vous remercie pour cet article je le trouve très intéressant et à beaucoup de bon conseil
    Effectivement je passe le rattrapage la semaine prochaine, ce qui me manque c’est surtout suivre le planning de revision ….

  • Bonjour, un grand merciiii vos conseils vont droit au cœur, beaucoup de motivation pour mes rattrapages, j'avais besoin de conseil

  • Bonjour Je viens vers vous car ma petite fille vient d'obtenir ses résultats et elle 9.60 donc rattrapage!! comment cela se passe pour rattraper 0.40 points??? je ne comprends pas qu'il n'y ait pas de prise en compte de l'assiduité de l'élève, vous me direz pour le nombre d'étudiants présents certainement pas facile à faire!! mais que me conseillez vous pour elle car elle est en pleurs!!!j'ai lu vos méthodes et c'est top mais comment la remotiver!!!merci de votre aide

  • R. BRIGUET-LAMARRE, Avocat de formation et chargé d'enseignement, diplômé de l'université Paris II. dit :

    Bonjour, si elle a eu 9.60 c’est qu’elle a largement le niveau pour réussir (ce n’est pas mauvais pour la fac). Il fait qu’elle fasse d’abord le bilan pour voir combien de matières elle doit repasser pour estimer la charge de travail.

  • Bonjour
    Ma fille doit rattraper 46 points pour valider son année en L1 droit.
    Pouvez-vous m'expliquer comment se passe le rattrapage , est ce les points au dessus de la moyenne qui comptent , ou la différence entre les 2 partiels ?
    Merci pour votre réponse

  • Bonjour, malheureusement je ne peux pas vous renseigner la dessus car les systèmes de notation varient d’une université à l’autre.

  • MERCI J’AI PRIS LE TEMPS DE LIRE ET DE FAIRE UNE REMISE EN CAUSE JUSTE A UNE SEMAINE DE MES PARTIELS A L’ORAL. J’ESPERE UTILISER LE TEMPS RESTANT POUR FAIRE MON POSSIBLE. MERCI INFINIMENT

  • {"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
    >