Blog La méthodologie juridique : vocabulaire, raisonnement et argumentation  Attendu de principe : définition et exemples

Attendu de principe definition et exemples - aideauxtd.com

Attendu de principe : définition et exemples

Par R. BRIGUET-LAMARRE. Enseignant, diplômé de l'école de formation du barreau de Paris (CAPA), Master 2 DPRT (Paris II)

• Publication : 13 décembre 2021

• Mise à jour : 10 mars 2023

L’attendu de principe est, dans les arrêts rendus par la Cour de cassation selon l’ancienne méthode de rédaction, l’attendu qui pose une règle de droit générale se trouvant généralement après le visa dans les arrêts de principe.

I. Définition de l’attendu de principe

Pour définir la notion d’attendu de principe, il faut d’abord connaître quelques éléments sur la forme de la rédaction des arrêts rendus par la Cour de cassation.

Attendu de principe et ancienne méthode de rédaction

« Attendu que »

Jusqu’à récemment, tous les arrêts rendus et publiés par la Cour de cassation étaient rédigés sous la forme d’une phrase unique divisée en paragraphes introduits par les termes « Attendu que ».

La forme de la « phrase unique » (l’arrêt ne contient qu’un seul point placé après le dernier mot de la décision et des points-virgules à la fin de chaque paragraphe) avait pour objectif d’imposer un « carcan rédactionnel au juge » permettant de rendre plus concises les décisions [1].

Cette forme s’oppose au style de rédaction « direct » privilégiant les phrases courtes, les points et les mots de liaison.

Les termes « Attendu que » sont placés en tête de paragraphe « pour en dicter le rythme » et pour organiser la lecture de l’arrêt [2]. Concrètement, vous pouvez remplacer, lorsque vous lisez un arrêt rendu par la Cour de cassation, le terme « attendu que » par la formule « étant entendu que ».

Exemple attendu que - Aideauxtd.com


Attendu de principe et nouvelle méthode de rédaction

Pour améliorer l’accessibilité des arrêts, c’est-à-dire afin de les rendre plus « lisibles », la Cour de cassation a récemment abandonné la rédaction des arrêts selon la méthode de la phrase unique et des fameux « attendu ».

Depuis le 1er janvier 2019, tous les arrêts rendus par la Cour de cassation, importants ou non, sont rédigés dans un style direct et les « attendus sont supprimés ».

L’expression « attendu de principe » est donc devenue désuète pour les nouveaux arrêts rendus par la Cour de cassation !

En réalité, même si l’expression « attendu de principe » n’est plus adaptée, les arrêts de principe contiennent toujours un « chapeau » énonçant un principe général à la suite du visa de sorte qu’il n’y a pas de véritable changement sur ce point.  

Dans la suite de l’article, on fera donc référence aux arrêts rédigés selon l’ancienne forme de rédaction (que tous les étudiants en droit actuel doivent tout de même connaître).

II. Où se situe l’attendu de principe ? (Exemples)

Les « attendu de principe » figure principalement dans les arrêts de cassation même s’ils peuvent parfois figurer dans des arrêts de rejet.

Dans un arrêt de cassation

Pour rappel, un arrêt de cassation est un arrêt qui casse la décision rendue par la Cour d’appel.

Le plus souvent l’attendu de principe est situé dans la première partie de l’arrêt de cassation juste après le visa :

  • Visa
  • Attendu de principe ou « chapeau »
  • Exposé des faits et de la procédure
  • Contenu de la décision faisant l’objet d’un pourvoi
  • Raisons pour lesquelles l’arrêt encourt la cassation
  • Dispositif

Par exemple, dans l’arrêt de principe Costedoat du 25 février 2000, l’attendu de principe se situe ici :

Exemple attendu de principe arrêt costedoat - Aideauxtd.com

Dans un arrêt de rejet

Pour rappel, l’arrêt de rejet est l’arrêt par lequel la Cour de cassation rejette le pourvoi intenté contre l’arrêt rendu par la Cour d’appel. Les arrêts de principe sont généralement des arrêts de cassation mais certains arrêts de rejet ont bien une portée normative.

Dans un arrêt de rejet, contrairement à l’arrêt de cassation, le visa et l’attendu de principe ne sont pas situés en tête de l’arrêt mais après le « Mais attendu que » au sein de l’arrêt. On parle de « chapeau intérieur » [4].

Par exemple, dans l’arrêt « Air France » (Cass., Soc., 25 nov. 2015, 14-24.444) l’attendu de principe se situe ici :

Exemple attendu de principe arrêt de rejet Aideauxtd.com

Attention, dans de très rares cas, le visa et l’attendu de principe peuvent figurer en tête de l’arrêt même dans un arrêt de rejet (voir par exemple : Com., 12 avril 1988, 87-11.199).

Dans les nouveaux arrêts

Comme il l’a été dit ci-dessus, l’expression « attendu de principe » est désuète en raison de la suppression des « attendu ». Toutefois, en cas d’arrêt de principe énonçant un principe général, le chapeau figure toujours dans la décision après la partie « Réponse de la Cour ».

Extrait du Guide des nouvelles règles relatives à la structure et à la rédaction des arrêts.

Exemple principe général nouveaux arrêts

III. Formes de l’attendu de principe

L'attendu de principe peut prendre plusieurs formes. 

Dans certains arrêts, l’attendu de principe reprend simplement le contenu des textes visés par l’arrêt sans rien ajouter de spécifique. Il ne s'agit alors pas vraiment d'un attendu de principe. 

Par exemple, dans cet arrêt rendu par la Chambre criminelle le 18 janvier 2000 relatif à la responsabilité pénale des personnes morales, la Cour de cassation se contente de reprendre, presque à l'identique, l'article 121-2 du Code pénal constituant le visa de la décision (Crim. 18 janv. 2000, 99-80.318). 

Le visa (article 121-2 du Code pénal) :

Exemple attendu de principe article 121-2 aideauxtd

L'attendu de principe :

Exemple attendu de principe reprenant le visa aideauxtd

Vous voyez ici que l’attendu de principe reprend simplement le contenu de l'article 121-2 du Code pénal. 

Dans les véritables arrêts de principe, le contenu de l’attendu de principe, loin de reprendre simplement la formulation d'un texte, permet de poser une nouvelle solution faisant évoluer le droit positif (c’est par exemple le cas dans l’arrêt Costedoat évoqué ci-dessus).

IV. L’attendu de principe dans une Fiche d’arrêt ou un commentaire d’arrêt

L’attendu de principe dans une Fiche d’arrêt

D’abord, la lecture de l’attendu de principe peut vous aider à identifier et à formuler votre problème de droit. 

Ensuite, au stade de la solution de la Fiche d’arrêt, vous devez reproduire l’attendu de principe « in extenso » (à condition qu’il ne soit pas trop long). Si vous avez un arrêt avec un visa et un attendu de principe, vous pouvez reprendre la formule suivante :

« La Cour de cassation casse l’arrêt de la Cour d’appel au visa de l’article [citer le visa] après avoir précisé dans un attendu de principe que : « [citer l’attendu de principe]», au motif que [citer la solution de la Cour de cassation] ».

L’attendu de principe en commentaire d’arrêt

En commentaire d’arrêt, savoir repérer un attendu de principe permet d’apprécier la portée de l’arrêt à commenter et de le critiquer. En effet, la présence dans l’arrêt d’un net attendu de principe est un des critères d’identification d’un arrêt de principe.

Or, si vous êtes capable d’identifier un arrêt de principe, vous aurez systématiquement des éléments de connaissance à rappeler dans votre commentaire d’arrêt.

D’abord, la question des arrêts de principe soulève la critique du « gouvernement des juges ».

En effet, le droit français prohibe les arrêts de règlement (pratique courante jusqu’en 1789, par laquelle les Parlements d’Ancien Régime rendaient une décision solennelle de portée générale, abstraite et qui s’imposait aux juridictions inférieures. Ces arrêts valaient pour l’avenir et à l’égard de tous, au même titre que la loi) et l’article 5 du Code civil interdit aux juges de se prononcer par voie de disposition générale et règlementaire sur les causes qui leur sont soumises.

Si vous êtes confronté à un arrêt de principe qui pose une solution générale en l’absence de tout texte législatif ou règlementaire, vous pourriez, le cas échéant, évoquer cette question.

Ensuite, lorsque vous êtes face à un arrêt de principe qui constitue un revirement de jurisprudence, posez-vous également la question de l’atteinte portée par ces revirements de jurisprudence au principe de sécurité juridique des justiciables.

[1] P. Deumier, Attendu que la phrase unique est progressivement abandonnée, RTD civ. 2019, p.67.

[2] G. Loiseau, A. Martinon, Attendu que, BJT févr. 2019, n° 111b7, p. 1.

[3] M-N Jobard-Bachelier, X. Bachelier, J. Buk Lament, La technique de cassation, Dalloz, 9e edition.

[4] Guide des nouvelles règles relatives à la structure et à la rédaction des arrêts.

L'attendu de principe en droit en vidéo

L'attendu de principe en image

Pour plus de droit en image, rejoignez-nous sur Instagram

Une plateforme en ligne avec tout pour réussir tes partiels.

Cours vidéos, fiches de révision, annales corrigées, QCM... Pour les étudiants en droit en L1, L2, L3 ou capacité en droit.

Découvrez nos autres articles dans la catégorie 

La méthodologie juridique : vocabulaire, raisonnement et argumentation

Le contrôle de proportionnalité (ou principe de proportionnalité)

Exemple de cas pratique (licenciement économique)

Fiche de jurisprudence : méthode et exemple

Ajoutez un commentaire

Ecrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Content de pouvoir vous être utile 🙂

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Ce texte est protégé par le droit d'auteur :)

>